Arsène AYEBI
Podo-orthésiste

Rue Pichard 11, 1003 Lausanne

Tél: +41 (0)21 311 87 18 

Mobile: +41 (0)76 320 73 65

ayebi@podo-concept.com

 

Consultation soins de pédicure

Bd de Gancy 19A, 1006 Lausanne

tél: 076 291 26 90

 

Rejoignez-nous sur facebook et LinkedIn

  • Wix Facebook page
  • LinkedIn App Icon

Copyright © 2015 Podo-concept, Lausanne

April 24, 2015

Please reload

Recent Posts

Relation entre la pose du pied en course à pied et la fréquence des blessures

May 27, 2019

1/6
Please reload

Featured Posts

Blessure du Genou: ce satané syndrome de l’essuie-glace!!

 

Qu’est-ce que c’est? et quoi faire?.. Voici une explication rapide du phénomène, expliqué par le Dr. Dominique Poux.

 

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale, communément surnommé essuie-glace, est une affection banale du runner. Selon un sondage réalisé sur Runners.fr, 26% des coureurs en ont souffert lors de l’année écoulée. Raison de plus pour se soigner de manière sérieuse afin d’éviter la récidive et l’arrêt brutal de la pratique sportive.

 

La région visée
 
Le tendon incriminé s’étend du haut du fémur jusqu’au haut du tibia où il s’insère. Lors de la marche (et évidemment de la course), il se déplace d’avant en arrière à la manière d’un essuie-glace. Le tenseur du fascia lata, c’est son nom, est un tendon plat de la forme d’une bandelette. D’où le nom de la pathologie qui lui est associée : le syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

 

Les causes de l’essuie-glace

 

Kilométrage trop important (surentraînement)

Course sur route bombée

Entraînement en côte et en descente

Utilisation de chaussures usagées

 
Les symptômes
  • Douleur d’apparition progressive, à partir d’un certain kilométrage (donc pas nécessairement à froid) du compartiment externe du genou.

  • Ressentie comme une brûlure, la douleur se manifeste à la manière d’un arc douloureux au cours de la foulée.

  • A la longue, le runner ne peut plus poursuivre son effort (mais la douleur s’estompe après quelques heures de repos).

  • S’il n’est pas pris en compte et soigné, le syndrome de l’essuie-glace apparaît de plus en plus précocement durant l’effort et finit par imposer l’arrêt total de la pratique du running.

Le traitement

Selon Dominique Poux, l’un des grands spécialistes français de la traumatologie du sport, cette tendinite du genou est une affection banale. Mais elle se révèle également tenace. Il est donc impératif de la soigner en profondeur grâce aux techniques suivantes :

  • Repos sportif

  • Glaçage local

  • Physiothérapie (massages et ultrasons ou courant antalgique effectués chez un kiné)

  • Etirements du fascia lata

  • Anti-inflammatoires par voie orale

Les infiltrations de dérivés cortisoniques sont souvent très efficaces, assure le Dr. Poux. Qui insiste aussi sur la nécessité de changer de chaussures et sur l’éventualité d’une prescription d’orthèse plantaire (semelles qui comprendront essentiellement une bande pronatrice pour soulager la face externe du genou).

Enfin, quel que soit le traitement, la reprise du running doit toujours être progressive après un syndrome de l’essuie-glace. La prévention d’une récidive reposant sur la pratique régulière d’étirement du tendon.

 

A lire…  Technopathies du jogging – pages 108 à 111 –

Dr. Dominique Poux

(Editions Novartis)

 

 

 

 

 

 
 

 

 

Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags
Please reload